France

Vivre avec

La cause et la durée des nausées peuvent être très diverses. La prise en charge devra donc être adaptée à chaque situation, mais aussi fonction de la survenue ou non de vomissements. Dans tous les cas, la modification de certaines habitudes au quotidien, ainsi qu’une modification de l’alimentation seront préconisées. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils essentiels pour limiter les nausées et/ou vomissements liés aux causes les plus fréquentes.

Gastro-entérites

Chez l’adulte :

La gastro-entérite, le plus souvent virale, peut être soignée en suivant quelques conseils alimentaires :

  • Boire beaucoup d’eau pour compenser la perte de liquide et éviter la déshydratation : au moins 2 litres de boisson par jour (eau, bouillon salé, tisanes sucrées…)
  • Dès que l’alimentation redevient possible, il est recommandé de prendre plusieurs petits repas au cours de la journée en privilégiant la viande maigre, le riz, les pâtes, les pommes de terre, les légumes cuits, des bananes bien mûres…
  • Un retour à l’alimentation habituelle ne sera envisagé qu’après disparition des principaux symptômes digestifs.

 

Par ailleurs, pour limiter la propagation de la gastro-entérite à l’entourage :

  • Lavez-vous souvent les mains
  • Rangez les brosses à dents séparément
  • Evitez de vous toucher la bouche ou le nez sans avoir lavé vos mains au préalable
  • Evitez de partager les verres et les couverts à table
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique
  • Changez les essuies mains régulièrement
  • Nettoyez les toilettes avec un désinfectant, après chaque diarrhée
  • Nettoyez les poignées de portes et interrupteurs fréquemment

_______________________________________________________________________________

En savoir plus :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/gastro-enterite-adulte/bons-reflexes-que-faire

Chez l’enfant de plus de 2 ans :

Ce que vous pouvez faire :

  • Veiller à ce qu’il boive suffisamment (bouillons de légumes, solutions de réhydratation)
  • Eviter de lui donner des aliments difficiles à digérer (légumes verts, viandes, fruits acides, …)
  • Pour combattre la diarrhée, proposer : riz (ou eau de riz), pommes râpées ou en compote, ou compote de coing, pain grillé, gelée
  • Lorsque la diarrhée ou les vomissements cessent, réintroduisez progressivement les aliments habituels en 3 à 4 jours

 

Ce que vous ne devez pas faire :

  • Ne pas le réhydrater avec de l’eau pure, car elle est mal tolérée et inadaptée (le manque de sucre et de sel peut augmenter la déshydratation)
  • Ne pas lui donner de sodas
  • Ne pas lui donner de médicaments anti-vomissements sans avis médical.
  • Ne pas donner d’anti-diarrhéiques, ces médicaments n’étant pas recommandés aux enfants de moins de 12 ans.

 

Quand devez-vous consulter ?

  • Votre enfant présente au moins trois selles liquides en quelques heures, associées ou non à des vomissements
  • Votre bébé vomit de manière répétée et ne boit plus
  • Votre enfant ne mange plus et ne boit plus
  • La diarrhée persiste plus de deux jours, s’aggrave
  • La diarrhée s’accompagne d’une fièvre supérieure à 38,5 °C
  • Les selles contiennent des glaires ou du sang

 

Etre attentifs aux risques de déshydratation ! Votre enfant présente des signes de déshydratation, si :

  • Il est anormalement apathique et dort beaucoup
  • Il est difficile à réveiller et gémit
  • Il a un comportement inhabituel
  • Il est pâle et a les yeux cernés
  • Il respire rapidement
  • Il a une perte de poids de plus de 5 %

_______________________________________________________________________________

En savoir plus :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/gastro-enterite-enfant/que-faire-quand-consulter


Mal des transports

Que faire si je pars en voyage ?

Si vous avez des nausées et/ou des vomissements lorsque vous prenez la voiture, le car, le train, l'avion ou le bateau, quelques précautions simples à suivre avant et pendant le trajet peuvent vous aider à limiter ces désagréments :

  • Avant le déplacement : manger légèrement mais éviter de partir à jeun, ou après un repas trop copieux (les symptômes peuvent être accentués en cas d’estomac vide, ou trop plein)
  • Pendant le trajet : poser son regard sur l’horizon, à l’extérieur du véhicule ;
  • Maintenir sa tête fixe pour limiter la sensation de mouvement
  • Se relaxer en respirant calmement et profondément, en écoutant de la musique …
  • Préférer un véhicule bien aéré : ouvrir les fenêtres dans le cas d’une voiture, rester à l’extérieur sur le pont dans le cas d’un déplacement en bateau …
  • Faire des pauses régulièrement pour s’aérer, se relaxer et éviter les positions assises trop prolongées

Dans tous les cas, il faudra éviter de :

  • Lire, jouer ou travailler sur écran, ce qui favorise le mal des transports ;
  • Fumer, boire de l’alcool, manger des aliments gras ou épicés

 

Si ces mesures sont insuffisantes, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

_______________________________________________________________________________

En savoir plus :


Grossesse

Quelques conseils pratiques :

Près de 50 % des femmes souffrent de nausées et/ou vomissements lors du 1er trimestre de grossesse. Ceux-ci sont liés aux changements hormonaux et disparaissent généralement au début du 2nd trimestre de la grossesse. Quelques règles et mesures diététiques simples peuvent permettre de les atténuer :

  • Éviter d’avoir l’estomac vide trop longtemps ;
  • Fractionner l’alimentation et manger en petites quantités (3 petits repas et 2 collations)
  • Boire en petites quantités et souvent, de préférence à distance des repas
  • Préférer les repas riches en protéines ou en sucres (lents ou rapides) et pauvres en graisses
  • Prendre l’air régulièrement
  • Éviter la fumée de cigarettes, les odeurs fortes, la caféine ou tout autre excitant

_______________________________________________________________________________ 

Pour en savoir plus :

https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/grossesse-difficultes/desagrements-grossesse

https://www.mangerbouger.fr/PNNS/Guides-et-documents/Guides-et-documents


Patients sous chimiothérapie

Comment adapter son alimentation ?

À conseiller :
- Privilégier les aliments froids ou tièdes qui sont moins odorants que les aliments chauds.
- Privilégier plusieurs petits repas, plutôt que deux repas traditionnels plus longs à digérer.
- Manger lentement afin de faciliter la digestion.
- Manger léger avant et après le traitement.

- Boire plutôt avant ou après le repas. Les boissons gazeuses fraîches, à base de cola, aident parfois à diminuer les nausées

- Utiliser, si besoin, une paille dans une tasse fermée pour faciliter les petites gorgées et éviter les odeurs

– Maintenir une position assise pendant 30 min après le repas. Si position couchée, préférer le côté droit pour favoriser la vidange gastrique

 

En cas de vomissement :

- Se rincer la bouche à l’eau froide.

- Attendre 1 ou 2 h avant de manger.

À éviter :
- Aliments lourds difficiles à digérer comme les aliments frits, gras, très sucrés ou épicés.
- Boire pendant les repas.
- Tabac, alcool, café ou thé.

_______________________________________________________________________________ 

Pour plus de conseils concernant l’alimentation pour les patients atteints d’un cancer :

https://www6.inrae.fr/nacre/Le-reseau-NACRe/Outils-tous-publics/Livret-conseils-enrichissement-alimentation

https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/alimentation-cancer_2017-11-.pdf

 

_______________________________________________________________________________

Sources

 

Gastro-entérite de l’adulte : que faire ? Ameli. Ameli.fr pour les assurés [en ligne]. 14 novembre 2019 [consulté le 17 avril 2020]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/gastro-enterite-adulte/bons-reflexes-que-faire

Prévenir la gastro-entérite chez l’adulte. Ameli. Ameli.fr pour les assurés [en ligne]. 9 janvier 2020 [consulté le 17 avril 2020]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/gastro-enterite-adulte/prevention

Gastro-entérite de l’enfant : que faire et quand consulter ? Ameli. Ameli.fr pour les assurés [en ligne]. 14 novembre 2019 [consulté le 17 avril 2020]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/gastro-enterite-enfant/que-faire-quand-consulter

Mal des transports : que faire et quand consulter ? Ameli. Ameli.fr pour les assurés [en ligne]. 14 novembre 2019 [consulté le 17 avril 2020]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/mal-transports/que-faire-cas-faut-consulter

Les désagréments liés à la grossesse. Ameli. Ameli.fr pour les assurés [en ligne]. 14 novembre 2019 [consulté le 17 avril 2020]. Disponible sur : https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/grossesse-difficultes/desagrements-grossesse

Le guide nutrition de la grossesse. Manger bouger - Programme National Nutrition Santé [en ligne]. Mai 2016 [consulté le 14 mai 2020]. Disponible sur : https://www.mangerbouger.fr/PNNS/Guides-et-documents/Guides-et-documents

Conseils pour enrichir votre alimentation. Equipe 29 du réseaux NACRe. NACRe (Réseau National Alimentation Cancer Recherche) [en ligne]. 2008 [consulté le 17 avril 2020]. Disponible sur : https://www6.inrae.fr/nacre/content/download/3455/36647/file/Livret-conseils-enrichir-alimentation.pdf

Prise en charge des nausées-vomissements chimio-induits. Association Francophone des Soins Oncologiques de Support [en ligne]. 15/12/2017 [consulté le 14 mai 2020]. Disponible sur : https://www.afsos.org/fiche-referentiel/nausees-vomissements-chimio-induits/

 

_______________________________________________________________________________

Partager cette page sur :