Votre santé

Vivre avecLa pilule contraceptive

Pour ne pas l’oublier

  • Pour ne pas l’oublier

    Associez la prise de pilule à un geste quotidien (démaquillage, brossage des dents…).

En cas de troubles digestifs

  • En cas de troubles digestifs

    En cas de vomissements ou d’une diarrhée importante, survenant dans les trois heures suivant la prise d’une pilule, il est préférable de prendre un autre comprimé.

Pilule et tabac : un mauvais ménage

  • Pilule et tabac : un mauvais ménage

    L’association tabac et pilule oestroprogestative est connue pour être dangereuse. Elle entraine un risque d’accidents thromboemboliques, surtout après 35 ans et en cas de surpoids pondéral. Afin de réduire ce risque, le médecin peut proposer d’autres moyens de contraception (pilule microprogestative, stérilet).

Prudence vis-à-vis des infections sexuellement transmissibles

  • Prudence vis-à-vis des infections sexuellement transmissibles

    La pilule contraceptive ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. Seuls les préservatifs protègent de ces infections. L’association contraceptif et préservatif est indispensable dans un contexte de risque de transmission de maladies sexuellement transmissibles.

Pilule et autres médicaments : à surveiller

  • Pilule et autres médicaments : à surveiller

    Certains médicaments peuvent être incompatibles avec la prise de pilule contraceptive, la rendant inefficace. Il est nécessaire de préciser à son médecin, l’usage d’une contraception orale. De même, en cas d’hospitalisation, programmée ou non, il est important  de préciser le nom de la contraception utilisée.

Glossaire