Votre santé

Cancers du sein: relancer le dépistage

L’INCa (Institut national du cancer) relance le dépistage du cancer du sein par le biais d’une campagne d’information.

En dépit de ses limites, le dépistage organisé reste encore le meilleur moyen de détecter un cancer précoce et de faire baisser la mortalité. Surtout après 50 ans. C’est pourquoi l’Institut du cancer (INCa) lance une nouvelle campagne d’information sur ce thème, par le biais d’un livret pédagogique intitulé « Dépistage des cancers du sein – S’informer et décider ». Enjeux, intérêts mais aussi limites et risques : l’examen est ainsi passé au scanner.

« C’est un outil de partage entre les femmes et leur médecin traitant », note le Pr Norbert Ifrah, président de l’Institut.

Ce document de 16 pages sera envoyé par courrier à 9 millions de femmes. Il sera par ailleurs amené à évoluer.

« Nous travaillons notamment sur une personnalisation par âges ainsi que sur des traductions du document », explique Carine Delrieu, directrice de l’information de l’INCa.

D’ici la fin de l’année, un nouvel outil d’information web personnalisé sera également mis en ligne sur le site de l’Institut.

Découvrir le livret :

Dépistage organisé du cancer du sein

En savoir plus sur le dépistage :

Se faire depister du cancer du sein

Source :

Le dépistage des cancers du sein relancé

 

Retour

Actualités & Presse

Découvrir

Glossaire